En 2013, l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa lançait le Centre canadien de santé cardiaque pour les femmes (CCSCF) en réponse aux statistiques alarmantes concernant la santé cardiaque des femmes qui ont commencé à émerger. Par exemple, 70 % de ce que nous savons à propos de la maladie du cœur provient de recherches effectuées par des hommes. Les femmes étaient et sont toujours, sous-représentées dans les essais cliniques, à moins de 30 % de tout groupe visé par une étude.

Par conséquent, nous avons un modèle essentiellement masculin pour la maladie du cœur sur lequel reposent les diagnostics et les stratégies thérapeutiques pour les deux sexes. Ainsi, la maladie du cœur n’est pas suffisamment étudiée, diagnostiquée et traitée chez les femmes, ce qui entraîne des résultats défavorables chez les femmes.

Voici quelques statistiques alarmantes obtenues auprès du CCSCF :

  • La maladie du cœur est la principale cause de décès chez les femmes dans le monde.
  • Une femme sur trois souffrira d’un problème cardiaque au cours de sa vie.
  • Deux fois sur trois femmes présentent des risques de maladie du cœur en raison de facteurs de risque qu’elles peuvent modifier.
  • Seuls 13 % des femmes canadiennes désignent la maladie du cœur comme étant leur plus grand problème de santé.
  • Les facteurs de risque font leur apparition aussi tôt qu’à l’âge de 20 ans.

La priorité du CCSCF est d’accroître les interventions afin d’améliorer la perception, la compréhension, les soins et les résultats liés à la maladie du cœur chez les femmes. Le CCSCF est en train de se positionner en tant que chef de file dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des stratégies de prévention et de gestion visant à améliorer la santé cardiovasculaire des femmes.

Parmi les nombreux programmes conçus et mis en œuvre par le CCSCF, mentionnons le programme programme Femmes@coeur, qui a été lancé en janvier 2015. Il s’agit d’un programme de soutien par les pairs dirigé par des femmes atteintes de maladie du cœur, pour les femmes atteintes de maladie du cœur, dans l’objectif de créer un milieu chaleureux où les femmes peuvent apprendre les unes des autres et s’épauler durant leur convalescence.

Ce programme gratuit vise à offrir des ressources éducatives et du soutien émotionnel à toutes les femmes cardiaques. Des recherches ont démontré que les femmes se sentent plus à l’aise de discuter de leurs préoccupations de santé avec leurs pairs.

Le CCSCF, qui offre ce programme depuis quatre ans, a réalisé d’importantes améliorations en ce qui a trait à l’éducation sur la maladie du cœur chez les femmes. Les participantes qui ont terminé le programme ont constaté une amélioration considérable sur de nombreux plans. Les femmes affirment avoir désormais la capacité de :

  • faire face à la maladie du cœur;
  • gérer plus efficacement le stress, l’anxiété et la dépression, qui sont souvent associés à un diagnostic de maladie du cœur;
  • prendre leur santé cardiaque en main;
  • communiquer efficacement avec leurs fournisseurs de soins de santé au sujet de leur santé cardiaque;
  • faire des choix plus sains en matière de nutrition.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur ce programme, rendez-vous sur le site Web du CCSCF à l’adresse votrecoeur.ca.

En tant que femmes, nous devons toutes devenir d’ardentes défenseures de notre propre santé cardiaque. « En cas de doute, vérifiez! »