Rapport de David Brisco, représentant de l’Association des anciens patients de l’ICUO, sur les activités du Conseil d’éthique de la recherche

L’un des éléments qui font de l’Institut de cardiologie un établissement de pointe est son programme de recherche, qui regroupe les nombreuses études menées par les chercheurs spécialisés et le personnel médical de l’Institut. En plus de faire avancer les connaissances médicales, ces recherches de grande qualité bénéficient directement aux patients de l’ICUO.

Par le passé, les recherches médicales impliquant des sujets humains ont parfois suscité la controverse, mais le cadre juridique international mis en place depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale a incorporé des ententes internationales protégeant les sujets des études médicales.

Au Canada, toutes les recherches impliquant des sujets humains sont encadrées par la 2e édition de l’Énoncé de politique des trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains (EPTC 2). Un des extraits clés de cette Politique est le suivant :

« Le respect de la dignité humaine exige que la recherche avec des êtres humains soit menée de manière à tenir compte de la valeur intrinsèque de tous les êtres humains ainsi que du respect et de la considération qui leur sont dus. Dans la Politique, le respect de la dignité s’exprime par trois principes directeurs : le respect des personnes; la préoccupation pour le bien-être; la justice. Ces principes directeurs transcendent les disciplines et s’appliquent donc à l’ensemble des travaux de recherche visés par la Politique. »

En termes pratiques, cette Politique a obligé tous les établissements qui mènent des recherches sur des sujets humains à créer des conseils d’éthique de la recherche (CÉR) pour approuver les projets expérimentaux proposés et veiller au respect des normes de l’EPTC 2.

Les recherches menées à l’ICUO sont dans le giron de la Société de recherche de l’Institut de cardiologie d’Ottawa (SRICO), qui est responsable de la recherche à l’Institut. Diverses entités peuvent effectuer l’examen et l’approbation éthique des études : le Conseil local de l’ICUO/L’HO, le Conseil d’éthique de la recherche du Réseau des sciences de la santé d’Ottawa (CER-RSSO), qui compte des comités à l’ICUO et sur les campus Civic et Général de L’Hôpital d’Ottawa, ou encore un Conseil d’enregistrement désigné par Essais cliniques Ontario (ECO). Le CER-RSSO est un conseil qualifié faisant partie du réseau d’ECO. Ainsi, en plus des protocoles liés aux études locales, nos membres examinent aussi des études au nom d’autres établissements de la province.

Le CÉR est composé de médecins, de chercheurs et d’administrateurs de l’ICUO, ainsi que de bénévoles externes provenant du milieu juridique et de la population en général.

J’ai le privilège de représenter l’Association des anciens patients au sein du CÉR de l’ICUO depuis déjà plusieurs années. Le CÉR se réunit chaque mois pour examiner les nouveaux projets de recherche et traiter divers dossiers, dont les renouvellements et les annulations. Lors de chaque rencontre, le CÉR examine 3 ou 4 propositions de recherche, qui sont présentées par les chercheurs en personne. En apportant chacun leur point de vue, les membres du CÉR se penchent sur l’acceptabilité des formulaires de consentement, les conflits d’intérêts potentiels et l’approche éthique des chercheurs en général. Pour bien comprendre ce qui est en jeu, les membres du CÉR doivent lire beaucoup de documents de référence, parfois plutôt complexes. Je dois vous avouer que j’ai parfois dû lire énormément pour saisir toutes les subtilités médicales dont il était question.

J’estime que mon travail au sein du CÉR bénéficie à l’ICUO, et j’espère avoir l’occasion de continuer à y représenter l’Association des anciens patients pendant encore de nombreuses années.

Rapport préparé par David Brisco

Décembre 2018